Jakarta, Parc National Kerinci et… des transports !

Du 10 au 18 Juin 2024

Ce pays, nous y avons déjà séjourné plusieurs fois, mais ça vaut le coup de mettre un petit coup de jeune à sa carte d’identité, l’histoire de savoir où on (re)met les pieds :


Superficie

1 919 440 km², l’Indonésie est le 16° plus grand pays du monde. Soit ~3.5 fois la France.

Nombre d’îles

l’archipel indonésien, le plus vaste du monde, compte 17 508 îles, dont environ 6 000 non habitées. Seul un tiers de ces îles porte un nom !

Population

275 millions en d’habitants en 2024.

Capitale

Jakarta.

Nature du Régime

république dotée d’un régime présidentiel.

Chef de l’Etat

Le Président élu en 2019 : Joko Widodo,

surnommé Jokowi il a 63 ans et son

vice-président : Ma’ruf Amin.

Monnaie

roupie indonésienne (rupiah )(IDR).

Langues

le bahasa indonesia (langue officielle), proche du malais, et 250 langues ethniques et dialectes.

Revenu Moyen

250€ en 2024.

Religion

Près de 25% de la population est musulmane

Ce qui fait de l’Indonésie le premier pays

Musulman en terme de population.

Espérance de vie

68 ans en 2024

Taux de Change Moyen Lors du Voyage

1€ = 17 581,48

Décalage horaire avec le France

+5h.

Départ de Lyon arrivée à Jakarta

Nous disons au revoir aux papis/mamies et nous récupérons les 3BB (les Bule  Blondes). (Ndlr : Bule se prononce  « Boulet », c’est un mot indonésien pour « touriste occidental » et même s’il n’est pas très correct de définir des personnes par un trait physique « blonde », elles se nomment elles même ainsi, nous profiterons donc de cette abréviation qui leur va si bien et sonne bien à nos oreilles.

Les 2 vols s’enchainent impec’. Les enfants des écrans persos et plateaux repas à base de pâtes (pas mauvais du tout turkish airline ;), ils sont aux anges ! Pas de retard, nous récupérons même l’intégralité de nos bagages soute à Jakarta et un taxi vient nous démarcher direct donc nickel. On a pris le temps de faire notre premier retrait de liasses de billets indonésiens et d’acheter une carte sim locale qui sera utile pour trouver des transports avant d’embarquer dans notre premier toyota familial d’une longue série et là premier choc pour les enfants : ils ne mettent pas de ceinture !

Nous galérons tout de même pour récupérer les clés de notre airbnb à Jakarta, l’escape game était niveau difficile dans la chaleur moite de la capitale : une carte laissée dans un restaurant où personne ne parle anglais, un ascenseur qui ne fonctionne qu’avec la carte, une boite à clé qui ne fonctionne qu’avec le bon code mais pas celui qu’on nous a donné en premier, donc retour au restau, appel de la proprio, nouveau code, nous pouvons enfin poser les bagages au super immeuble résidentiel du super mall. S’ensuit un premier « impact » avec la nourriture locale dans le géant centre commercial sous l’appartement « le Supermall Karawaci ». Ah oui, c’est vrai, ça pique !

Le lendemain, nous récupérons à la piscine de la « résidence » avec des brioches au chocolat trouvées par Sandra, la Poulette et Claire dans la petite superette du coin pendant que les ados dorment encore…


Après un petit tour dans le grand centre commercial pour retirer encore du cash et admirer le parc d’attraction avec grand huit à l’intérieur, il est temps d’organiser la suite : le taxi négocié à l’aéroport la veille, ne répondant pas, nous utilisation l’application « Gojek » -bien utile dans les grandes villes- pour nous rendre à la pointe nord de Java. Voiture prévue pour 6, nous nous entassons à 7, ça passe.


1h30 plus tard nous arrivons au port de Merak pour chopper le premier fast ferry (85k/pers) pour Sumatra. On arrive à un comptoir avec une hôtesse d’accueil parlant très bien anglais, mais il faut prendre les billets en ligne (site en indonésien, besoin d’aide de l’hôtesse), payer à l’épicerie en dessous, et venir se faire imprimer les billets aux machines automatiques à côté avant de passer dans le salon d’attente…

1h30 plus tard nous arrivons au port où un comité d’accueil de taxi se bat pour nous emmener à Bandar Lumpung, nous sautons dans le premier et…

1h30 plus tard… nous sommes heureux de poser les sacs au FlipFlop Hostel (200K IDR la double). En face, le très joli café du même nom sert une super cuisine asiatique souligne le Lonely. Rincés par cette journée de transfert nous cédons à la facilité et fêtons l’anniv’ de Fab avec nos premiers jus et quelques plats bien épicés et quelques pates cuisinés à la sauce occidentale pour le plus grand bonheur de la poulette. (Ndlr : Ellie).

Mais la journée n’est pas finie… Habitués à voyager en Asie, nous nous attendions à trouver toutes les infos pour la suite à l’auberge de jeunesse… erreur. Le jeune réceptionniste, aussi volontaire qu’il soit n’a pas vraiment de solution clé en main pour nous envoyer vers notre prochaine destination le Kerinci. Il file quand même quelques numéros de tel Whatsapp, à Fifi. Nous resterons sur l’agréable terrasse jusqu’à minuit à envoyer des messages à toutes les agence de voyage pour leur expliquer que nous voulons partir le lendemain, à 7, à environ 20h de route d’ici…

Heureusement la nuit porte conseil mais pas que… Elle apporte une réponse positive de la part d’une agence, une petite nuit pour les Granoux qui dormaient à l’étage côté mosquée avec un appel à la prière de 4h à 6h du mat’ environ ainsi qu’une première tourista bien carabinée pour Fifi. Après quelques échanges aux petit dèj avec le réceptionniste et le gars de l’agence, nous arrivons à trouver un transport (avec Juwita Travel 600k IDR par tête) et partons sur les coups de midi pour un long périple vers le nord.

L’histoire de la destination qui n’est pas importante comparée au trajet en lui-même

 

 

 

Oué, on la connait toutses celle-là. Alors oui, c’était un peu le but, voir du pays. Nous en avons vu des paysages, des warungs, des toilettes pourris, des scènes de vie à toute heure du jour ou de la nuit.

Mais, entassés à 7 dans une voiture pendant 27h, avec une belle tourista pour l’un rappelons le, à un « mandonné », faut que ça s’arrête. Et ça fait du bien. Nous noterons au passage, l’exemplarité des enfants, qui ont plus râlé sur les trajets d’une heure que lors des 27h de ballotage intensif pour parcourir les quelques 1000km qui séparent Bandar Lumpung et Senang Penuh. 2 chauffeurs se sont passés le relais, bravo à eux aussi, ils sont inépuisables malgré leurs voitures un peu « épuisées » on va dire !

En 1000km, 27h, rappelons-le, nous avons eu à minima 1000 et une question sur les scènes qui défilaient devant nos yeux. Une particulièrement, qui revenait souvent peut faire ici l’objet de la première fausse question au publique (fausse car depuis nous avons bossé pour vous et trouvé la réponse…): Que font ces personnes au milieu de la route, avec une épuisette ou une boite dans la main, après avoir installé des ralentisseurs faits maison (bouquets d’épis de maïs, meuble cassé, plante en pot posée par terre) sur la route ?


Le Parc National du Kerinci

Vidés, rincés, courbaturés, fatigués, nous posons les backpacks au Makotha Sutis Hotel (260k UDR négocié pour 3-4 pers pour 5 nuits, petit dèj inclus). A 2km du centre-ville, cet hôtel a le bon gout d’avoir une très belle piscine pour le plus grand bonheur des enfants, on leur doit bien ça !

On leur doit bien une bonne grasse mat’ également. C’est ce que nous faisons le lendemain de ce long périple et nous les laissons profiter de la piscine. Cela nous permet d’aller à la pêche aux informations touristiques. Là encore, nous ne chopperons aucun renseignement à l’hôtel. Claire et Fifi partent en « ojek » moto taxi, pour trouver une agence de voyage, mais c’est le flop. Nous consultons 2 agences de « voyage-transport » mais personne ne veut nous louer les services d’un chauffeur-guide pour nous promener dans les environs. On avait vu dans les blogs que Sumatra n’était pas une île touristique et que s’y déplacer n’était pas aisé, mais nous ne pensions pas à ce point-là.


Heureusement, sur le retour la chance est de notre côté. Un pickup ralenti à notre hauteur et nous interpelle :

« Hello sir, where u goin’ ».

« Ben on essaie de trouver tant bien que mal un guidos avec transport pour explorer le parc du Kerinci à 7 ».

« Je suis Zacky, je tiens la Cinnamon Guesthouse à Pelompek, je peux vous aider. Voici mon numéro, dites-moi ce que vous voulez faire, combien de jour et je vois avec un pote. »

Et c’est ce qu’il fit. Plutôt bien d’ailleurs. Nous luis avons envoyé via Whatsapp les spots repérés le matin par les filles, et il nous a sorti un programme personnalisé sur 3 jours…

Nous finissons la journée avec une visite de la ville et le marché de nuit que nous retrouvons pour notre plus grand plaisir. Nous l’avions déjà remarqué lors du trip interminable (de 27h… on l’a déjà dit ?!) que les indonésiens aiment bien se prendre en photo avec les bule (pas de « s » en indonésien, pas la peine…), nous sommes accostés de tous les côtés dès que nous mettons un pied dans la ville et même dans les restos. Certaines personnes du groupe, dont nous tairons le nom bien entendu, commencent à se prendre pour des stars… Surtout un garçon que tous les locaux appellent Harry Potter.

J1 – La Jungle, la vraie

Voui voui, avec forêt tropicale, boue, sangsue et tout !

Sur le papier : une petite rando simple de 2h relativement plate. Dans la vraie vie de la jungle: un sacré parcourt du combattant avec sauts d d’obstacles, franchissements d’obstacles, évitements d’obstacles et pataugeage intensif dans la « mud »… Le guide Mi et le porteur, machettes en bandoulière, sont tops et nous aident dans notre galère dès qu’ils peuvent.


Au bout de 3h30 de lutte face à la nature et quelques sangsues sur les jambes plus tard, nous sommes récompensés par un magnifique spectacle émeraude qui tranche avec le vert de la forêt tropicale. Nous plongeons avec les poissons dans ces eaux limpides sans cesse renouvelée par la présence de plusieurs résurgences à environ 20m de fond.


Sur le retour, alors que le Lardon prend des cours d’anglais en accéléré avec le guide et que nous nous demandons pourquoi les anglais appellent la forêt tropicale « rain forest » et les locaux « Hujan Hutang » nous comprenons… par l’expérience. Des trombes d’eau nous tombent dessus. Si l’aller n’était déjà pas facile facile, le retour devient teeendu ! Ellie est au rupteur et BB mère nous gratifie de quelques magnifiques numéros d’équilibristes d’une grâce et d’une aisance époustouflante à faire pâlir les acrobates du Cirque du Soleil. Les figures majestueuses finissent cependant lamentablement dans la boue.

 

Est-ce que vous voyez la bête ci-contre ? En parlant de bête, la question récurrente des enfants sur le chemin du retour, comme BB ainée en a eu plusieurs sur elle à l’aller : « Est-ce que j’ai une sangsue ? Est-ce que j’ai une sangsue… ? »

Là encore, un grand bravo à nos aventuriers en herbe et aux BB qui ont surpassé leurs peurs et marché pendant plus de 5h dans la jungle !

Le soir, un petit tour au marché de nuit fera vite oublier aux enfants (et aux grands) ces péripéties avec un tour de moto électrique, un bon warung boui boui et c’est reparti pour un tour !


J2 – Autour du Gunung Kerinci, la balade du touriste

Aujourd’hui nous nous laissons porter. Ricky le guide et Yfan le chauffeur sont aux petits soins et nous promènent autour du volcan Gunung Kerinci.


Le programme en bref : Bateau dans la mangrove, vue sur les champs de thé et plantations café, maisons style hollandaise, puissante cascade (Telun Berasap), point de vue sur le volcan depuis un resort sympa à 2M IDR la nuit et safari nocturne pour finir (ou nous n’aurons vue qu’une chauve-souris et les yeux brillant d’une peut-être prétendue civette…)


Le soir, pour refaire le plein d’énergie (et profiter de l’occasion pour fêter la fête des pères), nous nous laissons tenter par le Korintji Heritage, un magnifique resto associatif sur les hauteurs de la ville où l’on peut manger de très bonnes écrevisses (50 000 IDR) toujours aussi spicy malgré nos tentatives d’explications… TIDAK PEDAS !! Ça marche pô. A part BB cadette et Lardon, les autres ont un peu plus de mal avec le sambal !

J3 – Près du lac Kerinci, le retour du touriste tranquille

Aujourd’hui c’est l’Aïd, le guide et le chauffeur nous récupèrent plus tard pour profiter des festivités en famille en début de journée. Puis nous partons pour une journée tranquille où nous nous laissons guider autour du lac Danau Kerinci.


Sur la route nous assistons à quelques sacrifices de vaches au milieu de la rue (heureusement nous avons eu le temps de cacher les yeux des enfants en passant à côté en voiture car c’est assez gore). Puis s’ensuit un joli point de vue, un plongeon dans le spa local, les Air Panas, des sources d’eau chaude, avec piscine locale naturelle accolées.

Zacky nous arrange le transport pour le lendemain pour nous rendre à Bungus (1M IDR la voiture avec un chauffeur directement sorti de la nouvelle star locale). On met les bagages sur le toit et on file pour 8h de route à la plus grande joie des enfants !

Blog du Lardon

Personnages : FABIEN père, CLAIRE mère, JUNO fils, ELLIE fille : Famille 1 &   SANDRA mère, SARAH fille, ELSA fille : Famille 2 (sont là jusqu’au 25 JUILLET)

Coucou tout le monde vous êtes ici sur mon blog (je m’entraîne, désolé si je fais trop long pour le moment), sur ce site vous pourrez savoir ce que nous faisons ce que nous voyons et ce que nous découvrons en famille.

Ce serait cool que vous laissiez des commentaires afin de savoir ce que vous faites et de répondre aux jeux du blog, merci !

L’avion, L’attente :

Quand nous avons commencé à entrer dans l’aéroport nous avons réservé le parking P3 est papi a déjà commencé à se perdre « attention au sens de circulation papi » !

Une fois dans l’embarcadère il était 16H45, nous jetons un coup d’œil sur un des tableaux des vols :

Vol TK810 pour Istanbul à 19 H05 oh NONNNNNN !!!!! (D’Ellie et Juno) encore 2H10 d’attente !

En attendant avec Ellie nous montons et descendons les escalators puis à force ça nous a soulé.

Et 2 minutes après les filles (Sandra, Sarah et Elsa) arrivent, Ellie était trop contente.

On a attendu en discutant après avoir fini le check-in (le check-in c’est mettre les bagages en soute et s’enregistrer) et c’était l’heure de l’embarquement.

Du coup ont s’est dirigé vers l’embarquement mais avant on a dit au revoir aux papis et mamies. Puis, c’était le scanner on y est passé après une longue queue.

Papa a dit « ceux qui clignotent en rouge ont un niveau d’intelligence très bas ! (moi j’étais vert et vous ?)» puis après on a enchainé une série d’autres longues files d’attentes.

Jakarta :

En sortant de l’avion il faisait très chaud et humide. Et quand on était dans la queue de la douane il y avait l’appel à la prière et là j’ai eu très peur je ne savais ce qui se passait, bon bref j’ai eu peur !

Ensuite, en sortant de l’aéroport il faisait énormément chaud et là d’un coup un chauffeur de taksi (taxi en indonésien) nous saute dessus et nous passe à un de ses collègue.

On est dans le taksi et 5 minutes après on commence à négocier avec lui notre trajet du lendemain jusqu’au ferry et moi derrière je stressais car je ne comprends pas bien, je pense que c’est de la vente forcée.

Bon bref on est arrivé puis on a poiroté dans un des couloirs de l’hôtel car on ne nous a pas donné le bon code ! (On s’endort après avoir fêté l’anniv’ de papa à 00h00)

Programme de la journée « petit déj, piscine jusqu’à 10 h30, midi au mall, ferry de java à Sumatra, et taksi direction auberge de jeunesse flip-flop :

Du coup comme je le disais on s’est baigné toute la matinée, On a mangé au mall où d’ailleurs on y avait mangé la veille et on a continué notre aventure dans le ferry « Au revoir Java ! »

Et là dès qu’on est entré dans le ferry ca puait : la cigarette, les toilettes, le gaz d’échappement etc… bon ca puait vraiment.

A l’arrivée du ferry on a- peine marché 50 mètres que les chauffeurs de taksi nous sautent dessus et le chauffeur qui nous a amené ce n’est pas n’importe lequel car lui je pense qu’il conduit depuis 16 ans,

Parce que son style de conduite c’est je grille la limite de vitesse de 30 km/h, je double le plus de voitures possible et les feux rouge on va dire qu’il ne les voit pas …

Et de longues heures après nous sommes arrives à l’hôtel flip-flop. JOYEUX ANNIVERSSAIRE FIFI !!! Disons-nous au cafés flip-flop.

Le lendemain nous avons un long et dur programme : 18 h de route pour relier Bandar Lumpung à Senang Penuh.

POLLUTION :

Ici en Indonésie personne n’a conscience de la pollution c’est horrible ; j’ai été très choqué par les déchets partout par terre en vile et à la campagne et même dans l’eau !

Alors, des fois il y en a quelques-uns qui font bruler leurs déchets ou qui font des tas pour les rassembler ;

Ou certains (comme le guide Mi) sont conscients des dégâts provoqués par la pollution.

Pareil pour les cigarettes, c’est même encore pire, vraiment tout le monde fume avec un tabac très fort et le jette n’importe où.

Vous verrez dans les photos j’ai pris quelques clichés pour exemple ci-dessous (mauvais exemple).

Désolé, pas eu le temps de finir mes histoires, j’ai trop de trucs à dire…

A+

Juno

Brèves de voyage :

Le frère de Raul : «27h de voiture ?! Mais pourquoi vous faites ça ?! »

Sandra : « Ah ! » Désignant Fifi. »

Une dame dans un warung de bord de route à Sandra : «  vous quand vous parlez anglais, c’est… différent… »

Le Guide MI :
« How old is Ellie ? Seven. She’s so strong to do the Danau Kaco ! »
(la ballade dans la jungle jusqu’au lac
émeraude
)

Les enfants (tous) : « En vrai on est trop des stars »

Nous : « Qu’est-ce que vous avez préféré dans la jungle les enfants ? »

La Poulette : « Quand Sandra est tombée dans la boue »

Les 2B : « Quand on a fait de la moto dans la jungle ! »

Jeune homme au marché de nuit : « Est-ce que je peux m’assoir à côté de vous pour travailler mon anglais ? C’est la 2ème fois que je rencontre des français »

Lardon : « Tout le monde fume beaucoup ici et partout »

« Ils font un peu n’importe quoi ici avec la sécurité routière : pas de ceinture, ils s’arrêtent pas au feu, tout le monde double partout, le roi il doit être cool ici »

Commentaires

  1. MUM

    Et bien Mum n étant pas avec vous….qui a pris le plus de sangsues ??? Que d’aventures pour mes petits zouzous !!!! Il est vrai que notre Juju n est pas élevé à l asiatique…..la saleté …la sécurité dans les transports… et tu vois mon Juno mamie ne jette pas ses mégots n importe où 🤣🤣🤣🤣et ma petite souris elle arrive à manger un peu
    …elle qui n aime pas le spicy….Bon Fab tu as encore mangé n importe quoi 😝😝😝 cela devait être du sport dans le bus🤪🤪bon on attend avec impatience d autres photos. Des gros gros bisous à tous

    1. Claire GRANOUX

      Et bien c’est Sarah qui a eu 2 sangsues sur elle la pauvre…oui il faut qu’ils se fassent à cette nouvelle culture, climat…il faut chaud, plein d’odeurs plus ou moins agréables, bcp de déchets…et trop spicy pour la poulette, elle fait une cure de riz / poulet/bananes…mais ils adorent ces nouveautés et découvertes !

  2. Tata Lucie

    Ahhhhh enfin le premier article que nous attendions tous avec impatience ! Je n’ai qu’un mot à dire : BRAVO
    BRAVO aux 4 enfants (et aussi au malade…) pour les 27 heures de voiture sans broncher !
    BRAVO aux enfants (et surtout à ma grande Ellie !) pour les longues heures de marche dans la jungle avec la boue et surtout les sangsues (Tata en avait eu très très peur en Malaisie…)
    Et BRAVO mon Juju, euh pardon Harry Potter pour ton premier article très bien écrit et très instructif, je languis de voir les prochains pour en savoir plus sur tes questionnements, tes peurs et sans doute des fous rires ou blagues !
    Bref on peut dire que vous n’avez pas ménagé vos enfants pour le moment mais on peut dire qu’ils ont réussi avec succès le rite de passage ! Ce sont bel et bien de vrais ZOBS !!!!!!! Bizzz à toute l’équipe d’aventuriers !

    1. Claire GRANOUX

      Merci tata, je suis content que tu aimes mon blog, Ellie n’a presque plus peur des bêtes après tout ce qu’on a vu mais les araignées il faut encore quelle s’habitue…c’est vrai que nous avons plein d’aventures !

  3. MUM

    Je viens de relire la news et je dois féliciter notre journaliste JUJU (ho pardon Harry Poter!!!) car très bien résumé et très bien écrit….bravo mon grand. Quant à ma petite souris je vois qu’elle s’éclate ; tu n’as pas eu peur des sangsues ?
    Pour répondre à la question posée papi a pensé à un filet pour un péage……et moi j’ai beau cherché je donne ma langue au chat et j’attends la réponse avec impatience.
    Plein de bisous

  4. Maman

    Ah vous nous aviez caché quelques points négatifs, notamment la tourista ! Tu devrais être tranquille pour un mois 😄… Mes loulous sont de vrais aventuriers, nous sommes fiers de vous!
    Mon Juju c’est super que tu fasses ton blog. Tu vas un peu souffrir avec les odeurs, toi qui crains énormément …
    Bisous à tous et bonne continuation.

    1. Claire GRANOUX

      Oui les enfants sont devenus de vrais aventuriers : Ellie n’a plus peur de se salir après l’aventure dans la boue dans la jungle et juno s’habitue aux odeurs…juno est content que son blog vous plaise! Bisous mamie

  5. Les Grivotte

    Coucou les copains.
    Ce soir l’histoire du soir avant de dormir était la lecture de votre blog…et on ADORE.
    Du coup on veut jouer. Voici nos propositions pour deviner ce que font les pantins aux épuisettes au milieu de la route.
    Elise : ils vendent des trucs… mais quoi…?
    Antoine : ils servent de feu rouge/feu vert …
    Noémie : je sais pas.
    Julie : c’est un péage !
    Ici il pleut trop souvent alors envoyez nous un peu de soleil.
    Gros bisous 😘😘😘😘😘 et à bientôt.
    Ps : est ce que Harry Potter avait pensé à sa baguette magique dans ses bagages?😜

    1. Claire GRANOUX

      Ravis que vous adoriez, la réponse à la question arrive bientôt 😉. Et non Harry Potter n’a pas pris sa baguette ! Elise aura Harry Potter dans sa classe dans quelques mois, trop bien🤣

  6. Les Rohi

    Coucou les copains !! Un vrai plaisir de lire vos aventures 😊 Absolument parfait en guise d’histoire du soir !!
    Sacré Fifi, déjà une tourista au compteur 😅
    Et mention spécial à Juno, on a bien ri avec les filles en te lisant, continue comme ça 👍🏻
    On vous embrasse 😘
    Alex et les filles
    Réponse à la devinette : ils font la manche ?!!

    1. Claire GRANOUX

      Super si ça fait l’histoire du soir😉.Juju vous remercie pour votre commentaire 👍. Réponse bientôt dans le prochain article . Bisous les copains 😘

  7. Soline

    Coucou Ellie, tu m’as fait rire en disant que ce que tu as préféré dans la jungle c’est quand Sandra est tombée dans la boue!!
    Je crois que je n’aimerais pas manger comme vous 😂😅
    Gros bisous 😘
    Soso 🩷

    1. Claire GRANOUX

      Ben moi j’aime bien les nouilles mais ici tout est très spicy alors du coup je mange beaucoup de riz blanc, poulet et bananes. J’ai quand même découvert le jus de pastèque que j’aime bien à la place du sirop de grenadine qui n’existe pas ici…gros bisous, Ellie.

  8. Myriam

    C’est super d’avoir de vos nouvelles ! Je vois que les petits Granoux sont aussi téméraires que leurs parents, bravo 👏 moi j’aurais peur de toutes les bestioles et comme Juju je n’aime pas les mauvaises odeurs 😄 Bisous à tous

    1. Claire GRANOUX

      Ah oui la vie d’aventuriers ça ne s’invente pas, heureusement la progéniture suit bien le mouvement et surpasse ses peurs et autre par moments donc c’est chouette !bisous Tatie micoulette!

  9. Christophe M.

    Salut les aventuriers,
    On lit votre récit comme un roman.
    Moi non plus, je n’ai pas compris l’énigme des gens au milieu de la route avec une épuisette ou une boîte à la main. Que font-ils ?

    1. fifi

      Hé hé, merci Totophe ! Pas facile en effet l’énigme, nous donnerons la réponse dans prochaine news letter… 😉

  10. Tritce

    Je sais pas si c’est l’âge ou le manque de réseau (j’ai mon idée…) mais les nouvelles sont plus tardives que d’hab !
    Ça part fort on dirait !
    Après bon… Pas de réelles surprises non plus. D’ailleurs je crois que quelqu’un avait déjà décrit plusieurs de ces scènes dans un message précédent…
    Je pense que les gosses vont trouver la vie un peu trop « safe » en rentrant, va falloir supprimer les toilettes, le frigo et retirer les ceintures des bagnoles le temps de se faire à l’idée du retour !
    Les blondes doivent être être un peu dépaysées, heureusement qu’elles ont de bons guides. Et puis la boue c’est bio, c’est naturel, ça fait pas d’mal.
    Par contre mon fifi, tu aurais pu au moins attendre la 3eme semaine avant de chier partout ! Tu a emmené ton goûteur officiel exprès en plus ! Le mec va être fiché dans tout le pays: attention individu dangereux, surtout si vous l’appercevez, ne tentez rien vous même, ne l’approchez pas, il peut vous exploser à la gueule à tout moment sur une « finaude » mal maîtrisée, un lâcher souple qui dérape. A ce rythme tu pourra boire l’eau du gange. Belle prépa !
    Et sinon bravo mon fillot pour tes récits, c’est un sacré début. Peut être que tu vas trouver ta voie pour quand tu sera grand…
    PS: ton père a déjà clignoté rouge plus d’une fois !
    Le jeu : un concours de « air fishing » ? Ou sinon juste un système de pseudo péage qui fait relentir pour pouvoir faire des offrandes dans les épuisettes !
    Allez, salut les blaireaux !

    1. Claire GRANOUX

      Merci pour tes commentaires toujours bien imagés mon bricouille…oui. Le goûteur officiel est là mais il y a parfois des fautes de parcours😅mais comme tu dis il sera d’attaque pour l’Inde le moment venu🤣Juju est très content des retours sur son blog, merci! Réponse à la question dans le prochain épisode…

  11. MUM

    J’ai une idée pour le filet au bord de la route ; peut être que cela sert à récolter de la nourriture pour les moines ??? à voir.

    1. fifi

      Alors ça aurait pu mais ya pas trop de moine dans le coin… Sur sumatra les indonesiens sont principalement musulmans 😊

  12. Maman

    Après avoir vu les photos nous voudrions connaître les réactions devant les toilettes dernier cri !
    Pour la devinette : une méthode pour récupérer quelques détritus jetés des voitures, pour équilibrer certaines photos de bord de routes ?

    1. Claire GRANOUX

      Alors pour les toilettes Ellie a dit que ce n’était vraiment pas ses préférés, il faut un peu s’habituer aux WC turcs et à la chasse d’eau manuelle avec le bac d’eau…réponse à la question au public dans la prochaine newsletter !

  13. Axelle

    Salut les potes
    Je me demande si vous avez l’électricité ? Le lézard avait l’air grand, est ce qu’il l’était pour de vrai ? À la place de l’école vous vous amusez, trop d’bol ! J’aurais trop aimé être avec vous, mais par contre pas pour les heures de voiture 🥵. La nourriture a l’air trop bonne !
    Bisous bonnes vacances

  14. Véri

    Whouuu, incroyable que vous avez déjà vécu toutes ces histoires. Ce lac avec les poissons, un rêve 🤗
    C’est vraiment trop cool de pouvoir vous accompagner dans votre aventure.
    Gros bisous à vous, les amis

    1. Claire GRANOUX

      Oui Véri, nous vivons tous les jours des aventures ! Super si ça vous plaît de nous accompagner de loin😉.bizzz

  15. Claire GRANOUX

    Et salut Axelle ! Écoute à part sur la plage déserte où nous sommes restés 5 nuits (dans la prochaine publication), nous avons de l’électricité tout le temps ! Le lézard de la jungle était bcp plus gd que chez nous, tu en verras sûrement des ressemblants à la réunion ! Tes copains vivent plein d’aventures du coup pas le temps de s’ennuyer pendant le long trajet😉. Oh oui toi ça te plairait plus qu’à ta copine Ellie de goûter à tout ces plats ! Bisous de nous 4

  16. Fanny

    Moi la bouffe et les épices pour le coup ça me fair saliver.
    La Rain forest aussi, mais les sangsues un peu moins.
    Et les temps de trajets, j’en ai mal au dis.
    Mais bravo pour toujours retomber sur vos pattes et trouver les guides au bon moment.
    Les vendeurs de milieu de route, j’attends aussi l’explication.
    Profitez bien ! 😘

    1. Claire GRANOUX

      Ah ben oui la sud américaine, j’imagine que toi le « Chili » ça ne te fait pas peur (au sens propre et figuré 😜). Rdv dans le 2° article pr la réponse des vendeurs👍.Et les sangsues je crois que personne n’était trop fan dans notre grande équipe 😅. à bientôt sur le site👍

  17. Val

    Quel bonheur d’avoir de vos nouvelles ! J’adore votre récit, nous avons l’impression de voyager avec vous (mais sans les contraintes et c plutôt cool)…. Juno tu peux être fier de toi ! Tu vas bientôt dépasser tes parents ! Bonne continuation les Loulous et hâte d’avoir des nouvelles ! Bisous à tous

    1. Claire GRANOUX

      Super Val si tu voyages avec nous sans les trajets interminables et petites bébêtes 😅( mêle si c’est ça aussi le voyage 🤣)…et il y aura encore plein d’articles à lire👍. Juno est content que son blog te plaise, ça fait travailler l’orthographe et l’imagination 💪. Des bisous 😘

    2. Claire GRANOUX

      Super Val si tu voyages avec nous sans les trajets interminables et petites bébêtes 😅( même si c’est ça aussi le voyage 🤣)…et il y aura encore plein d’articles à lire👍. Juno est content que son blog te plaise, ça fait travailler l’orthographe et l’imagination 💪. Des bisous 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *