Une semaine sur Java : Bogor, Djodja et Bromo

Du 20 au 28 Octobre 2012

Ce pays, nous le connaissons déjà un peu, mais revenons quand même à sa carte d’identité :


Superficie

1 904 570 km² ; 5 160 km d’est en ouest et 1 760 du nord au sud, soit presque quatre fois la France.

Nombre d’îles

l’archipel indonésien, le plus vaste du monde, compte 17 508 îles, dont environ 6 000 non habitées. Seul un tiers de ces îles porte un nom !

Population

245 613 043 d’habitants.

Capitale

Jakarta.

Nature du Régime

république dotée d’un régime présidentiel.

Chef de l’Etat

Président élu en septembre 2004 : Susilo Bambang Yudhoyono (surnommé SBY).

Monnaie

roupie indonésienne (rupiah )(IDR).

Langues

le bahasa indonesia (langue officielle), proche du malais, et 250 langues ethniques et dialectes.

Revenu Moyen

161€.

Espérance de vie

71 ans.

Taux de Change Moyen Lors du Voyage

1€ = 12 400IDR.

Décalage horaire avec le France

+7h.

Bogor, Bobeurk !

Comme il y a 3 trois ans, le passage à l’immigration est très long, bien que les formalités soient simples : achat d’un visa de trente jours pour 25$US (Euros, Dollars US, Dollars Singapour, Rupiahs Baths etc. acceptés !) et éventuellement, selon l’officier, le billet de transport légitimant le départ.

Nous retrouvons de nouvelles têtes bien connues à l’arrivée de notre avion à l’aéroport de Jakarta, Matthieu et Anne-Laure nous attendaient, tout juste arrivés de France. Nous sautons dans un bus trop la classe, avec wifi à l’intérieur, pour Bogor (40 000IDR), où, selon le Lonely Planet, il fait bon vivre, du moins mieux qu’à la capitale… A l’arrivée nous déchantons : la ville est sale, sans aucun charme, les hôtels excessivement chers et les gens parlent très peu l’anglais. Après plus d’une heure de recherche nous posons finalement nos sacs à l’Elsana Transit Hôtel (120 000R la chambre minuscule, douche au seau, petit dèj). Nous fêtons brièvement les retrouvailles et allons profiter des bébêtes dans la piaule…

La matinée du lendemain sera consacrée à la recherche d’une meilleure guest house, en vain, tout est crade et hors de prix ! Nous essayons alors de trouver un moyen de déguerpir de ce trou, mais là encore les possibilités sont limitées et nous devons attendre d’autres collègues qui n’arrivent que le lendemain. Petite visite du marché l’aprèm’, nous fêtons dignement les retrouvailles, cette fois autour d’une bonne bouteille de pif !

Aujourd’hui nous partons à la découverte du seul véritable attrait de la ville : le jardin botanique. Nichée au cœur de la ville chaotique, cette immense étendue de verdure est un pur bonheur. Nous flânons de longues heures dans ce lieu paisible et profitons… Le soir, « les manouches » (Caro et Coco) nous retrouvent à notre super hôtel et c’est l’heure pour nous de découvrir une bien belle surprise venue de France : une formidable vidéo de tous nos proches (Famille, potos, collègues de travail…) ; séquence émotion garantie, un grand merci à vous tous, nous sommes très touchés, on n’a pas fini de la mater en boucle!


Un peu de verdure pour se ressourcer…

Le réveil sonne tôt ce matin, nous voulons fuir cette ville et le seul moyen que nous ayons trouvé – et qui nous évite de rester une journée de plus à Bobeurk – est de prendre le train en direction de Jakarta (9 000IDR) et ensuite de monter dans le seul train de la matinée (première classe seulement, 300 000IDR quand même !) pour Yogyakarta. Bien sûr, arrivés à la capitale, le seul arrêt où l’on ne peut pas descendre, pour cause de rénovation, c’est celui de la gare des trains de Gambir, nous descendons donc au prochain, sautons dans des tuk-tuks, nous embrouillons avec les chauffeurs et arrivons finalement à la gare pour chopper notre train, ouf ! Nous nous reposons et profitons du trajet très confortable et de la vue sur la campagne magnifique !

 

Djodjia !

Arrivée à destination – les locaux disent « Djiodja » pour Yogyakarta -, nous faisons le tour des centaines de logements de la ville, beaucoup plus touristique que la précédente, et choisissons la charmante Dewi Homestay (110 000R, avec super petit déj’, bière Bintang la moins chère de la ville…). La villa de style art-déco est en tout point paisible et agréable (même le calme et la sérénité de la patronne est remarquable), nous décidons d’un commun accord de descendre quelques bouteilles de bon vin rouge accompagnées d’un excellent frometon, directement importés de France… merci les copains !

Après une bonne nuit de repos, notre petite troupe part à la découverte de la ville : Malioboro Street et ses vendeurs de batik, un marché local couvert typique, le Kraton – palais des sultans de Djiodja (12 500R l’entrée plus 1000R par appareil photo) -, un spectacle de marionnettes avec gamelans dans le Kraton et enfin panorama sur la ville dans les ruines du Water Palace. Après chacun vaque à ses occupations (saurez-vous trouver celle des ZOBS ?!) puis nous nous retrouvons dans le paisible jardin de notre guest house pour siroter quelques binouzzzz !


Joueurs de gamelan du Kraton

Départ vers 9h aujourd’hui pour le groupe, à cheval sur nos montures d’acier (50 000IDR la journée), nous filons vers le temple de bouddhiste de Borobudur, classé par l’UNESCO. L’entrée est plutôt
onéreuse, 20$US par tête, mais la beauté du temple et ses beaux jardins alentours font passer la pilule. Les bas reliefs sont remarquables et l’ensemble, composé de plus de 2 millions de blocs de pierre, forme un stupa à étages de loin et un mandala vu du ciel. Du haut, la vue panoramique sur la palmeraie et les villages alentours est splendide. Ensuite, nous reprenons les meules, direction le Merapi, le plus haut sommet de Java. La balade dans la campagne est sympa mais nous sommes arrêtés dans la montée pour payer un droit de passage… Nous sommes les seuls à êtres stoppés, nous ne sommes pas sûr de où la route mène et comme nous sommes un peu pressés par le temps, nous rebroussons chemin et continuons vers le plus vaste complexe hindou à Java : Le
Prambanan. Mais là encore le prix est prohibitif, 18$US l’entrée, pour un monument qui semble familier à l’œil des ZOBS… Nous l’admirerons de loin, du côté de l’entrée pour le Ramayana Ballet, pendant que le reste de l’équipe entreprend la visite et se chargera de nous raconter les détails. Nous rentrons de justesse avant la tombée de la nuit dans la circulation dense et frénétique de Djiodja, tous épuisés par la façon de conduire des indonésiens, c’est très freestyle, on se croierait presque revenus en Inde! Apéro obligatoire chez Dewi pour récupérer de toutes ces émotions, ce soir on trinque aux pilotes !


Z’ont bien changé les Biomans…

Aujourd’hui, journée repos pour toute l’équipe. Nous avions eu vent d’une cérémonie musulmane se tenant non loin du Kraton, l’Idul Fitri, et nous nous rendons sur les lieux vers 10h mais malheureusement à cette heure-ci il y a dégun, c’est déjà fini… Qu’à cela ne tienne, nous reviendrons le soir vers 16h pour la fin de la cérémonie car c’est ici que les fidèles reviendront de leur pèlerinage, selon les dires d’un inconnu dans la rue… Pas la peine de faire durer le suspense, nous sommes revenus à la dite heure sur le lieu susmentionné et il n’y avait rien à voir… circulez ! Heureusement la veille nous avions déjà bien profité des chants et défilés jusque tard dans la nuit… Entre temps nous avons décidé d’aller faire trempette et avons trouvé une piscine très agréable en lieu et place du Batik Hotel pour seulement 10 000R l’entrée par personne (et les filles se sont adonnées à un petit peu de shopping quand même)…


Brochette de touristes !

Le soir, à 20h précises, c’est l’heure de retrouver notre chauffeur, Joko, qui doit nous emmener à Cemoro Lawang non loin du volcan Bromo. Nous avions affrété un véhicule privé la veille, pour nous permettre de rouler de nuit (180 000R par personne, 10h). Très vite Joko se transforme en pilote et le trajet devient alors très épic… Pointes de vitesse à plus de 100km/h dans les villages, dépassements à l’aveuglette, freinages d’urgence à répétition puis endormissement à 20km/h : nous ne dormirons pas beaucoup cette nuit.

 

Bromo différemment…

Nous arrivons à l’aube à destination, mais nous devons rebrousser chemin sur quelques kilomètres car tous les logements sont complets. Mauvais timing pour nous, nous nous retrouvons en plein milieu du 15 Aout indonésien, c’est l’affluence, les prix des hôtels sont majorés comme en haute saison, c’est pô gagné ! Nous échouons finalement au Yoschi Hotel, pour 180 000R la chambre sans salle de bain et un ridicule petit déjeuner compris… Les jardins et les chambres sont plutôt coquets, mais le personnel est détestable et s’évertue à vouloir nous vendre un tour en jeep au lieu de nous renseigner correctement sur la meilleure manière de faire une randonnée avant de voir le lever du jour sur le mont Bromo. Bref, nous ne recommandons pas cet établissement. Pas moyen que nous fassions le tour classique où des dizaines de jeeps à la file indienne entassent les touristes à un point de vue d’abord et au Bromo ensuite, nous cherchons une solution alternative où l’on pourrait user un peu les chaussures ! En regroupant les informations glanées dans nos guides de voyage et après discussions avec d’autres voyageurs, nous concluons qu’il est possible de faire une rando de 2h jusqu’au Penanjakan à 2770m où nous pourrons admirer le soleil sortir de sa tanière. Nous réservons une jeep (120 000 A/R pour 6 personnes, 10Km…) pour nous monter à Cemoro Lawang d’où nous débuterons notre marche.


Livraison de bambous au Bromo…

« Tïnetïne, tïnetïne », fait la montre à 1h47 du matin ; aïe, ça pique ! L’équipe est au complet et même le chauffeur est présent à 2h du matin, nous partons de nuit pour une belle balade. Pour atteindre notre but nous suivons la direction « Seruni point 3km » dans Cemoro Lawang (et non pas la direction Bromo) puis, un kilomètre plus loin nous continuons tout droit au panneau « Seruni point 2km » à droite. Ensuite une route, puis après la série d’escalier, un sentier sur la droite nous mène quasi jusqu’au point de vue. A quelques centaines de mètre du sommet nous retrouvons la route des jeeps et des motos qui mènent les touristes au point de vue, nous faisons demi-tour sur une centaine de mètres et trouvons une plateforme sympa d’où nous pouvons admirer le spectacle en toute tranquillité, sans le bruit des moteurs qui ronflent et sans être gêné par les centaines de personnes qui s’amassent au sommet. Que c’est beau, nous en prenons plein les mirettes, les six privilégiés que nous sommes profitent pleinement de cet instant si particulier.


Mais ils sont partout, bon sang !

Au retour, notre chauffeur ne se pointe pas comme convenu, tant pis, nous ne lui avions pas donné la totalité de la somme et négocions une autre jeep pour le retour pour 60 000IDR. De vrais bandits ces chauffeurs de jeep! Nous enchaînons par une douche rapide et un petit déj’ express puis disons un « au revoir » de courte durée à Anne-Laure et Matthieu qui ont choisi de se diriger vers le Sud et montons dans la navette blindée (40 000IDR, 1h) qui nous emmène à Probolingo d’où nous trouvons un autre bus pour Gilimanuk (70 000IDR, 5h, ferry compris) sur Bali (où nous retrouvons l’équipe du Sud que nous quittons après la traversée en ferry). À peine débarqués nous négocions un bemo (taxi collectif local) privé avec deux autres voyageuses 240 000IDR pour six personnes direct à Lovina. Nous arrivons à bon port vers 19h, mais il nous reste encore à trouver un logement. C’est la que Julio et sa mob’ interviennent : il connait tous les hôteliers de la ville et nous transporte d’hôtels en hôtels jusqu’à ce que nous trouvions notre bonheur au Bayu Kartika Lovina (100 000IDR la chambre avec petit déj’, énorme piscine mais chambre très sales !). Ouf, pas mécontents d’être enfin posés après cette longue journée !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
This entry was posted in Indonésie. Bookmark the permalink.

19 Responses to Une semaine sur Java : Bogor, Djodja et Bromo

  1. charlotte says:

    Ouais trop cool je suis la première à faire un commentaire (et oui mes joies sont simples).
    On est bien contents que cette vidéo vous ait plu, car je vous raconte pas le bordel pour tout mettre en place …. Un grand merci à Aurore tout de même pour la finition/initiative.
    Sinon ça a l’air pas mal encore là où vous êtes…. Une grande envie de vous rejoindre pour se réchauffer un peu…
    Allez, pour vous faire un peu envie, sachez que les 7 laux ouvrent aujourd’hui :). Et peut etre même qu’on ira ce week end tâter de la sous couche.
    bécots les Loulous

    • fifi says:

      Bravo ma Charlotte pour avoir mis le 1° commentaire depuis notre »longue » absence! On te félicité! Et bravo aussi à Missie qui tient très bien debout dans son parc!!!On attend des news de la 1° sortie aux Sept Laux!!! ZOBS

  2. tritce says:

    Fifi, je suis fier de toi…car après l’arroseur arrosé, il y a aussi le photographe photographié, et là j’ai pu voir que tu as toujours la DRAGONNE, DRAGONNE !!!!
    Ba sinon vous avez l’air d’en chier non? Attention avec les cocktails au bord de la piscaille, vous pourriez les renverser dans l’eau ! Et pi toute cette chaleur…brouuuu, ça m’fait chaud dans l’dos ! On est quand même mieux là, à gratter les pare-brise chaque matin !!
    Allez, la bise à tous les 6 !
    Et pour la vidéo, y’a pas de quoi…

    PS: Et comme dirait olive aux ZOBS:  » la BITE est chaude, je répète, la BITE est chaude

    • fifi says:

      Oui on a vu la BITE… bienvenue à ELSA !!!

      • tritce says:

        ok, j’y suis…
        Alors l’occupation des zobs, c’était de faire une parodie guignolesque avec les marionnettes locales?
        A moins que…….non….. quand même pas?! ça se dit pas ça sur une newsletter !

        • fifi says:

          En fait on s’est aperçu que sur les photos c’est pas très visible ce que nous avons fait pendant notre temps libre… faudra scruter les prochaines photos… hihi!

  3. MUM et P'PA says:

    Comme toujours les photos sont excellentes et nous donne envie de repartir….!!! on a de nouveau l’impression d’être au soleil ….hummmmm et d’être encore en vacances………..Ici c’est l’hiver avant l’heure il est encore tombé plus de 40 cm de neige en montagne autour de Grenoble…..Pensons bien à vous – Salut les ZOBS

  4. Lucie says:

    ah ben je vois que le grand parapluie sert bien à Claire sous ce soleil de plomb !!!!! hummm ça donne envie cette chaleur ! gros bizou à vous tous

  5. Chocuhou says:

    Haaaaaa les Zobs ! Que c’est beau tous ces paysages… Les photos sont de plus en plus belles !! Bravo !!
    Bonne continuation les amis…
    Bises

  6. papa/maman says:

    Les photos donnent toujours envie de visiter le coin, mais il semblerait que question hôtels c’était plus facile en MALAISIE ! Imaginez-vous en train de négocier 4 chambres correctes pour « la famille » à BOGOR … Vous vous en êtes bien sortis !!!
    A + Bisous

    • fifi says:

      Ah oui c’est ce qu’on s’est dit aussi avec Fab: comment on aurait fait à Bogor, là ça aurait été autre chose que les bébêtes du Rainbow!!!Et la douche au seau une petite aventure!!!

  7. CLAUDINE says:

    BON IL ME SEMBLE QUE TOUT VA TOUJOURS BIEN POUR VOUS
    NOUS AVONS PAR LE RETOUR DE NADINE EU DE VOS BONNES NOUVELLES
    MAINTENENT AVEC JEAN PIERRE ET IRENE – THEO EST AVEC NOUS POUR QUELQUES JOURS AINSI QUE PEPITE COMME CA ENTRE MES PETITS ENFANTS ET CEUX DE PAPY LA MAI.SON RESTE TRES ACTIVE
    BONNE CONTINUATION ET BONNE ROUTE POUR LA SUITE DE VOTRE VOYAGE
    NOUS SOMMES TOUJOURS ATTENTIFS A VOS MESSAGES
    CLO ET PAPY AVEC UNE CORBEILLE DE GROS BISOUS

    • fifi says:

      Tout va en effet toujours bien pour nus et les jours passent vite avec toutes les visites que nous avons! En effet nous allons sûrement bientôt voir le tonton alors que nous avons dit au revoir aux copains aujourd’hui! Bon courage pour toute l’animation dans la maison et merci de nous suivre! Des bisous et bon vent des ZOBS?!

  8. Caro dubois says:

    Nous on sait ce qu’ont fait les Zobs de leur temps libre !! on sait aussi ce qu’on fait les manouches de leur temps libre, mais je crois qu’on a pas le droit de jouer ;-)
    Bien rentrés, bien repris, des images et souvenirs plein la tête.
    Allé on se met à la sauce « Zobs », voici le bilan des manouches :
    – L’Indonésie regorge de paysages tous plus somptueux et différents les uns des autres…Les Volcans, les rizières en terrasse, les plages, les fonds marins…
    – Il est facile de voyager en mode « routard » et de ne pas dépenser trop de sous avec un peu de volonté pour la négociation in english of course !
    – On a aimé manger des Sayur Lodey, Opor Ayam, et autre Mie goreng… même s’il a souvent fallu se moucher après à cause des petits trucs rouges qui ressemblent à des poivrons…
    – On a adoré le Bromo, les temples, nager avec les Tortues de Gili, l’apéro-piscine de Lovina et la Cérémonie Hindouiste qui a suivi grâce à Jo, une belle rencontre
    – Maman Dewi nous manque déjà !
    – Les banana pancakes au petit dej devant la mer en écoutant du Jack Johnson ça déchire !
    – Les Mojitos de Gili Air sont aussi bons que ceux du ski club… incroyable mais vrai !
    – Nous sommes heureux d’avoir survécus à la conduite « folle » des indonésiens, aux endormissements imprévisibles de nos chauffeurs de bus… et à la conduite folklo du speed-boat qui a eu raison de mon petit estomac fragile :-/
    – Nous avons l’impression aujourd’hui que Grenoble n’est presque pas pollué… et que même conduire derrière une voiture qui « fume du pot », en France, ça sent la fleur !
    – Même si les Indonésiens n’ont pas vraiment l’art du commerce et que leur façon de vendre est parfois à la limite du « harcèlement » ils ont quand même toujours le sourire et la bonne humeur.
    – On a adoré partager ça avec vous, c’était que du bonheur
    – Et pour finir, prochain voyage en avion, j’achète des bas de contention, ça m’évitera de ressembler à une vieille qui fait de la rétention d’eau !!!!
    On vous kiffe, vive les Zobs, vive les voyages et l’aventure !

    • fifi says:

      Merci on adooooooooooore!
      Au top les manouches, il y a rien à redire, super résumé, du coup ça nous évite de faire la conclusion de l’Indonésie…
      Plein de bisous des ZOBS?! qui ont passé aussi de SUPERS vacances avec vous!!!!

  9. tonton tata says:

    unpetit coucou du cantal: on voi que le voyage et toujour aussi super profite en bien bon anniversaire CLAIRE celui la tu tant rapelera. bon courage pour la suite . gros bisous a vous deux

  10. Florette says:

    Je suis de retour…. C’est en effet à couper le souffle ce levé de soleil !!! Ca vallait le coup de se lever à 1h40 du mat’ !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>